Secret des affaires, récit d’un imbroglio politico-linguistique

lire l’article ICI

Un désaccord de traduction sur le projet de directive européenne a laissé planer le risque d’un affaiblissement des exceptions accordées aux lanceurs d’alerte. États et eurodéputés se rejettent la faute.

Découvrez d'autres articles :