Lançeur d’alerte de Qosmos : le licenciement de James Dunne infirmé en appel

Lire l’article sur zdnet.fr.

L’ex-employé avait été licencié dans un contexte de révélation au public des liens entretenus par son employeur, spécialiste du DPI, avec les régimes syriens et libyens. Le lanceur d’alerte est toujours sous le coup d’une plainte en diffamation.

La Cour d’appel de Paris vient de confirmer le 14 octobre l’annulation du licenciement de James Dunne, un ancien salarié de la société française Qosmos, spécialisée dans les outils logiciels de surveillance des réseaux informatiques,

Tags:

Découvrez d'autres articles :

Laisser un message