Pour que cesse le harcèlement moral à l’hôpital.

Une interview vidéo du Pr Bernard Granger. L’association Jean-Louis Mégnien, créée suite au suicide du Pr Mégnien à l’HEGP, lutte contre la maltraitance au sein de l’hôpital public. Le harcèlement moral est fréquent à l’hôpital public, favorisé par les nouvelles formes d’organisation et une hiérarchie écrasante à la recherche permanente de la rentabilité au détriment des soins, des soignants et des patients.

ARTICLE :

Le suicide du Pr Jean-Louis Mégnien sur son lieu de travail, à l’hôpital Georges Pompidou, en décembre 2015 a fait l’effet d’un coup de tonnerre.

Ce drame, ressenti bien au-delà de son lieu d’exercice a provoqué le début d’une prise de conscience sur le harcèlement moral à l’hôpital. Celui-ci pourrait être favorisé par les réformes tendant à rationnaliser la gestion des établissements de santé.

Professeur de psychiatrie au pavillon Tarnier de l’hôpital Cochin, le Pr Bernard Granger était un ami de Jean-Louis Mégnien. Avec quelques autres de ses proches, il a décidé de ne pas céder à la fatalité et d’engager un combat de front contre ces phénomènes, lutte qui a commencé à faire réagir les pouvoirs publics.

C’est pour mieux comprendre les mécanismes du harcèlement à l’hôpital et la façon dont l’association Jean-Louis Mégnien le combat, que le JIM s’est entretenu avec le professeur Granger.

lire et voir la vidéo sur jim.fr

publié le 15 mai 2017

 

Découvrez d'autres articles :

Laisser un message