Harcèlement au CHU de Grenoble : un chirurgien lanceur d’alerte témoigne

Un chirurgien, professeur d’université, qui exerçait depuis 17 ans au CHU de Grenoble a fini par démissionner en 2014 après avoir alerté sur la souffrance, la  violence au travail et les risques encourus par les patients. Ce n’est pas un cas isolé … Il a depuis porté plainte pour harcèlement contre l’établissement hospitalier. 

 

ARTICLE :

Un chirurgien professeur d’université depuis 17 ans au CHU de Grenoble a démissionné et porté plainte pour harcèlement. Il témoigne de la désorganisation et de la souffrance engendrée alors que la direction de l’hôpital est convoquée ce vendredi 5 janvier par la ministre de la santé.

ECOUTER LE TÉMOIGNAGE ICI 

Un chirurgien professeur d’université depuis 17 ans au CHU de Grenoble a démissionné en 2014 et porté  plainte pour harcèlement en janvier 2017.

Il dénonce la désorganisation au CHU, la souffrance au travail et les répercutions sur les patients.
C’est l’un des premiers lanceurs d’alerte sur la situation au CHU.

Il a choisi de s’exprimer alors que la direction de l’hôpital est convoquée ce vendredi 5 janvier 2018 par la ministre de la santé qui doit remettre les conclusions d’un rapport qu’elle a réclamé sur les dysfonctionnements de l’hôpital.

désorganisation, souffrance, violences verbales

Il a senti le vent tourner au début des années 2010. Les coupes budgétaires, la nécessité d’optimiser les moyens humains et techniques.

Cette rationalisation de l’organisation s’est heurtée, selon le chirurgien,  » à une conception ancienne de l’organisation avec des mandarins, ces médecins tout puissants qui ne prenaient pas en compte les exigences du terrain « . Ce qui a conduit à des tensions et des violences verbales. Et petit à petit, la situation s’est dégradée par manque d’organisation.

Le médecin a alerté son chef de service, les représentants médicaux et la médecine du travail dès 2012. Mais selon lui, rien n’a bougé.

En 2014, le chirurgien a fini par démissionner. Il travaille aujourd’hui dans une structure semi privée.

Harcèlement au CHU de Grenoble : le témoignage d’un chirurgien lanceur d’alerte

Intervenants : Ancien chirurgien professeur universitaire au CHU de Grenoble, Maître Hervé Gerbi avocat Equipe : Anne Hédiard, Cédric Picaud, Lisa Bouchaud

Ce témoignage est rendu public alors que la direction du CHU est convoquée aujourd’hui par la ministre de la santé Agnès Buzyn qui a demandé un rapport sur les cas de harcèlement dans l’établissement grenoblois.

lire et écouter sur france3-regions.francetvinfo.fr – publié le 5 janvier 2017

Découvrez d'autres articles :