#3 – NAOMI – Moquée et rejetée par le SAMU

Naomi Musenga … nous avons tous entendu son appel de détresse passé au Samu le 29 décembre 2017 et la réponse terrifiante de l’opératrice … mais si la bande son n’avait pas été transmise à la famille, qu’aurions-nous su de cette désastreuse prise en charge ? Naomi habitait à 4 minutes de l’hôpital et a mis 4 heures pour y parvenir après que différentes équipes médicales soient passées par son domicile … et comme si cela ne suffisait pas, une expertise tente de faire croire que la jeune Naomi se serait, elle-même, intoxiquée, au paracétamol.

Voir le film « CHU de Strasbourg : l’art du camouflage » à partir du 1er février, en accès libre sur passeurdalertes.org

Découvrez d'autres articles :